Alcoolémie, stupéfiants au volant ? Quelles sanctions ?

Alcoolémie, stupéfiants au volant ? Quelles sanctions ?

Le taux d'alcoolémie autorisé doit être inférieur à 0,5 g par litre de sang* (soit 0,25 mg par litre d'air expiré), ce qui représente deux verres d'alcool.

Qu'en est-il des sanctions en cas de dépassement de ce seuil autorisé ? 

Souvent méconnues, vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulant les sanctions encourues selon le comportement :

 

Infraction

Amende et peine encourue

Retrait de points 

Suspension ou annulation

 

Taux entre 0,5g et < 0,8 g par litre dans le sang

135 €

6   

3 ans au plus de suspension    

 

 

 

Taux supérieur ou égal à  0,8g par litre dans le sang

4.500 €

2 ans

6  

3 ans au plus de suspension ou annulation sans sursis

 

 

 

Récidive avec  un taux supérieur ou égal à 0,8 g par litre de sang 

9.000 €

4 ans

6  

Suspension/annulation de 3 ans (confiscation du véhicule possible)

 

 

 

Ivresse + stupéfiants

9.000 € 

3 ans

6  

3 ans d'annulation 

 

 

 

Alcoolémie positive et blessures involontaires avec ITT* de moins de 3 mois

45.000 €

3 ans

6  

Suspension de 5 ans sans sursis

 

 

 

Alcoolémie positive et blessures involontaires avec ITT**de plus de 3 mois

75.000

5 ans

6  

Suspension/annulation de 10 ans sans sursis

 

 

 

Alcoolémie positive et homicide aggravé

100.000 €

10 ans

6  

Suspension/annulation de 10 ans sans sursis

 

 

 

* Pour les jeunes conducteurs en permis probatoire, ce seuil a été abaissé à 0,2 g d'alcool par litre de sang
** ITT : incapacité temporaire de travail 

Publié le 19/07/2017

Commentaires

Soyez le premier à commenter cette publication

Pseudo
Email

L'adresse email n'est pas affichée publiquement, mais permet à l'avocat de vous contacter.

Commentaire
(copiez le numéro situé à gauche dans cette case)
Publier